«Cambrai souterrains»: trois jours pour explorer les entrailles du Cambrésis

Journal:
La Voix du Nord
Date:
20 Avril 2014
Lien:
http://www.lavoixdunord.fr/region/cambrai-souterrains-trois-jours-pour-explorer-les-ia13b45101n2083108

 

 

Chaque année, l’événement « Cambrai souterrain » rassemble de nombreux amateurs désireux d’aller explorer notre sous-sol, notamment celui des carrières locales. Le temps d’un week-end, cette manifestation est en effet une manière insolite de découvrir un autre patrimoine incomparable du Cambrésis. L’édition 2014 sera une nouvelle fois unique, avec l’ouverture de sites exceptionnels ces vendredi, samedi et dimanche.

1. Pour les explorateurs. Sans prétendre que les meilleurs sites se méritent, l’ensemble de galeries souterraines de Ribécourt-la-Tour, tout comme les carrières de la petite impasse Vanderburch à Cambrai, ne seront pourtant réservés qu’aux seuls visiteurs « en excellente condition physique ». À Ribécourt, ils seront « équipés de harnais », car « L’accès se fera par une descente dans un puits », prévient Delphine Diotti, de l’office de tourisme du Cambrésis. Cette ancienne carrière de craie a servi de refuge aux villageois dès le Moyen Âge. On y trouve de nombreuses traces de son occupation durant la Grande Guerre, tant par les Allemands que par les Anglais. Dans l’autre. une des plus anciennes carrières de Cambrai, on évoquera le Bas Empire, le Moyen Âge et on verra l’entrée d’un mystérieux aqueduc, mais l’essentiel du circuit s’effectue dans des galeries de 1 m de hauteur !

2. La Grande Guerre. Plusieurs sites ouverts cette semaine répondent à cette thématique d’actualité. Parmi ceux-ci figure la citadelle : « On y voit encore de nombreuses inscriptions en allemand, l’endroit ayant été longuement occupé par des soldats ». Idem dans la carrière de la grande rue Vanderburch : « La précrypte a servi d’abri à de nombreux militaires mourants », indique D. Diotti, l’ensemble du lieu ayant été utilisé en tant que base arrière sanitaire et logistique par l’occupant. Enfin, il y a la plongée dans les entrailles de la ligne Hindenburg, à Graincourt-lès-Havrincourt : « C’est une visite vraiment très intéressante car, dans ce village-refuge, on y apprend, on y comprend la vie des habitants à cette époque. C’est très émouvant ».

3. En famille.- Nulle difficulté particulière pour partir à la découverte des trois sites suivants, ouverts à tous, à partir de 6 ans. Le premier est la citadelle, où « on propose une animation pour les enfants ». Un artiste mime et un musicien les y attendront : « Ils auront à partir à la recherche d’un mystérieux personnage ». Pour les mordus, il y aura aussi La ville enfouie : « C’est un circuit de trois heures aucours duquel on descendra dans les divers types de galeries souterraines qui composaient les fortifications de Cambrai » : l’idéal pour tout savoir, par l’exemple, sur les demi-lune, bastion, galerie de contremine, contregarde, etc. Enfin, le dernier circuit est le bastion Balagny, également très rarement proposé à la visite.

4. Et un apéro sous terre ! L’an passé, cette animation avait été annulée en raison de la neige : c’est donc de nouveau le premier apéritif dinatoire souterrain jamais organisé qui est proposé à Cambrai. Imaginez-vous à une quinzaine de mètres sous le plancher des vaches… Petite balade à la bougie ou à la lampe de poche pour la mise en condition. Puis animation, sous forme de quiz notamment : les meilleurs gagneront un week-end à Venise, des baptêmes de l’air…. Le tout suivi de délicates dégustations. Un plaisir à consommer sans modération.

Partagez cette page !
No tags for this post.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*