Abbaye d’Alet : cryptes et souterrains détectés

L’indépendant
26 juillet 2014

« Albert Fagioli est radiesthésiste. Hier matin, il a repéré des cavités sous l’abbaye d’Alet. En Lorraine, il avait fait la même chose et c’était vrai.

Que découvre-t-il ? Des cavités souterraines, notamment à Rennes-le-Château. Comment ? Grâce à un don : la radiesthésie »

via Abbaye d’Alet : cryptes et souterrains détectés – Lindépendant.fr.

Peu de risque de se tromper, la plupart des édifices religieux sont reconstruit sur du plus ancien.  Leur fondations sont donc souvent constituées de l’ancien édifice laissé vide pour des visites techniques et souvent utilisé comme .
Comme il dit: « Je ne suis pas suivi par un psychiatre, je n’appartiens à aucune secte, je ne demande pas de subventions et ce que je fais, c’est par pur bénévolat ». Mais bon le « chercheur extrasensoriel »  vend des livres…

Le blog d’Albert Fagioli

Vue aérienne de l’abbaye:

Partagez cette page !

2 réflexions au sujet de « Abbaye d’Alet : cryptes et souterrains détectés »

  1. Albert nous en remet une couche dans l’Indépendant:

    « Albert Fagioli, radiesthésiste, vérifiait, hier, sur le terrain, ses découvertes à propos du monument. L’apparence est celle d’un touriste lambda (pantacourt, tee-shirt, sac photo en bandoulière) mais l’étrange chose qu’il tient en mains fait se tourner les regards. Dans la rue Cros-Mayrevieille, l’artère principale de la Cité de Carcassonne, Albert Fagioli avance en brandissant devant lui son Dowser. Soudain, la pointe de l’appareil se tourne franchement vers la gauche. « C’est là, affirme-t-il. Le souterrain est là-dessous ». Et une « découverte » de plus confirmée sur le terrain… »

    Carcassonne : un « trésor » en plein cœur de la Cité ? Un radiesthésiste le cherche – Lindépendant.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*